arbre aquarelle facile
Les bases de l'aquarelle Les paysages Les techniques Tutos

Peindre un arbre aquarelle : 3 techniques faciles

Comment peindre un arbre aquarelle facilement ?

L’arbre est un élément incontournable quand on peint un paysage à l’aquarelle. Qu’il soit détaillé ou suggéré en arrière plan, l’arbre en aquarelle permet d’ajouter une touche de lumière et de couleurs dans un paysage.

Parfois, quand on débute, on a tendance à se compliquer la vie, à essayer de retranscrire chaque détail et chaque feuille de l’arbre.

Pourtant, peindre un arbre aquarelle est très facile, pour peu que l’on comprenne quelques règles simples.

Alors pour ne pas y passer des heures, je vous montre 3 techniques faciles à appliquer dès maintenant pour peindre un arbre facile à l’aquarelle.

Je terminerai par un tuto, étape par étape, pour peindre un arbre à l’aquarelle.

Lire aussi : comment peindre un paysage aquarelle en 4 étapes

Quel matériel utiliser pour peindre un arbre aquarelle ?

Arbre aquarelle : choisir du papier de bonne qualité

Vous l’avez compris maintenant, le matériel joue un rôle très important dans la réussite de son aquarelle.

Sans forcément investir dans du matériel extrêmement cher, je vous conseille d’avoir du papier de bonne qualité. Celui-ci doit avoir un grammage d’au moins du 300g/m² et dans l’idéal, utilisez du papier coton (surtout si vous peignez des paysages entiers ou avec beaucoup d’eau).

En effet, le papier aquarelle, et notamment le papier 100% coton, sèche moins vite et permet de créer des effets de texture très intéressant. Il permet aussi de revenir sur des couleurs, créer des fusions et des effets.

Aussi, quand on a l’impression de ne pas y arriver et de rater toutes ses aquarelles, cela vaut parfois le coup d’essayer un papier de meilleure qualité.

J’en ai d’ailleurs fait les frais… je vous explique ici quels sont mes papiers aquarelle préférés et comment les choisir.

papier aquarelle papier aquarelle arches coton

Arbre aquarelle : jouer avec la forme des pinceaux

Pour peindre les arbres aquarelle, vous pourrez utiliser toutes sortes de pinceaux. La forme de votre pinceau vous permettra d’avoir différents types de feuillages.

Vous pouvez également opter pour des pinceaux plus spécifiques, type brosse, éventails ou autre.

La forme du pinceau est un allié redoutable pour peindre toutes sortes de feuillages.

Prenez le temps de voir quels types de feuillages vous pouvez créer avec vos pinceaux, et explorez toutes les possibilités qu’ils vous offrent.

Je pense qu’il n’est pas forcément nécessaire d’investir dans de nouveaux pinceaux, surtout si vous êtes en phase d’exploration.

En revanche, si peindre des arbres à l’aquarelle devient une véritable passion ou que vous peignez régulièrement des paysages, je vous conseillerais d’essayer des pinceaux plus spécifiques comme les pinceaux brosses ou éventails. Il en existe de toutes sortes.

Vous pouvez également explorer d’autres matériel que les pinceaux, comme par exemple une éponge, une brosse à dents, une vieille carte de crédit, etc. Testez, et vous verrez.

Voici quelques exemples avec différents pinceaux :

Quelles couleurs pour un arbre à l’aquarelle ?

Les arbres sont verts non ?

C’est vrai, mais attention à ne pas en utiliser qu’une seule tonalité. Avec un seul vert, votre arbre sera bien monotone.

Si vous voulez créer du contraste et avoir un arbre plus réaliste, choisissez trois tonalités de verts. Un vert lumineux proche du jaune, un vert moyen, et un vert froid, proche du bleu.

Encore une fois, ne faites pas l’erreur d’acheter des tas de verts différents, ce serait inutile !

Prenez du jaune et du bleu, et vous aurez tous les verts que vous voulez ! Il suffit simplement de rajouter davantage de jaune ou de bleu selon la tonalité voulue.

3 verts pour peindre un arbre aquarelle

On utilisera des tons jaune ocre et tendant vers le rouge orangé pour les arbres en automne. Pour obtenir cette couleur, j’aime beaucoup ajouter un peu de brun au jaune.

Vous pourrez aussi aimer :  Lavis aquarelle : peindre de jolis fonds colorés
arbre aquarelle en automne

Pour les troncs d’arbre, j’utilise des tons bruns : terre d’ombre brûlée, ou Brun Van Dyck.

Le mieux est de ne pas utiliser de brun pur, mais d’y ajouter une touche de vert moyen.

Pour les ombres portées, on ajoutera un peu de bleu indigo au brun, pour obtenir une teinte grise.

arbre en hiver

Les 3 techniques pour peindre un arbre aquarelle facile

Technique 1 : suggérer des arbres au loin

Suggérer des arbres au loin est très utile dans un paysage aquarelle.

Les arbres au loin sont les plus faciles à peindre, et ils ajoutent une touche de couleur et de forme dans le paysage. Il suffit de les suggérer, avec quelques coups de pinceau.

Pour cela, retenez que les arbres éloignés seront plus petits et dans des tons plus froids, proches du bleu.

En effet, il s’agit d’une règle de perspective atmosphérique qui permet d’avoir un ensemble cohérent (vous pouvez vous référez à mon article sur la perspective pour mieux comprendre ces notions).

Vous pouvez ainsi suggérer une rangée d’arbres diffus au loin, avec des coups de pinceau rapides sur humide ou sur sec.

Là aussi, variez les tailles et les couleurs, pour ne pas avoir une rangée trop droite et qui peut sembler artificielle.

Aidez vous de vos pinceaux pour suggérer les formes, toujours avec des petits coups de pinceaux.

Attention toutefois à ne pas y passer trop de temps, et à ne pas peindre chaque feuillage et détail. Ces derniers seront réservés au premier plan.

peindre des arbres au loin

Technique 2 : jouer avec l’ombre et la lumière

Pour peindre un arbre en détail, il faut jouer avec la luminosité, les effets d’ombre et les détails.

Repérez la direction de la lumière : ce sera la partie la plus claire de votre tronc et des feuillages.

A l’inverse, la partie ombragée sera plus sombre.

Pour les feuillages, vous remarquerez si vous regardez un arbre, qu’il y a des parties ombragées dispersées un peu partout sur l’arbre.

Il faut donc nuancer les couleurs avec les trois tonalités de verts. Le vert jaune apporte de la lumière, tandis que le vert tendant vers le bleu apporte les ombres.

Vous pourrez suivre le pas à pas que je vous montre plus bas pour peindre avec ces effets de lumière et d’ombre.

peindre des arbres aquarelle

Ici, j’ai appliqué les différentes tonalités de vert pendant que la précédente est encore humide. Cela permet de d’obtenir une belle fusion des couleurs et d’avoir un ensemble harmonieux.

Technique 3 : des feuillages au premier plan

Une autre manière de peindre des arbres en aquarelle, est de suggérer des feuillages en avant plan.

Ces derniers sont très intéressants car ils peuvent complètement changer le rendu final du tableau.

Parfois une peinture un peu ratée peut être rattrapée par des feuillages très foncés qui semblent sortir du tableau.

En effet, ajouter un feuillage au premier plan, permet de mettre en avant la composition et d’apporter du contraste et de la profondeur.

Pour cela, on utilise des couleurs très sombres, proches du noir.

On peut éventuellement rajouter davantage de détails et suggérer la forme des feuilles

J’aime beaucoup utiliser la forme du pinceau pour suggérer les feuillages.

On peut utiliser un pinceau relativement sec et tapoter en « ouvrant » les poils du pinceau. Ainsi, on obtiendra des feuillages diffus.

Ou alors on utilise la forme du pinceau pour faire des feuilles avec plus de détails.

peindre des feuillages ou des arbres au premier plan

On peut également peindre des arbres au premier plan, afin de renforcer les plans du paysage et avoir un ensemble plus intéressant.

[TUTO] Peindre un arbre en jouant avec l’ombre et la lumière

Voici maintenant le moment de pratiquer.

Je vous ai préparé un tuto pas à pas, que vous pourrez ensuite appliquer à tous les types d’arbres. Vous aurez ainsi des arbres plus réalistes dans tous vos paysages.

Vous allez voir c’est très simple.

Etape 1 – déterminer la direction de la lumière

La première étape est de déterminer la direction de la lumière, qui permettra de déterminer les parties exposées au soleil et celles qui seront plus ombragées.

Vous pourrez aussi aimer :  Peindre un bouquet de fleurs aquarelle : les astuces !

Ici, je vais choisir de placer la source de lumière en haut à gauche.

Comprenez que les parties de l’arbre qui sont exposées à la lumière sont d’un vert proche du jaune.

Et à l’inverse, les parties ombragées, à l’intérieur de l’arbre et vers le bas, sont d’un vert plus sombre et froid.

L’ombre de l’arbre va également suivre la direction de la lumière.

Etape 2 – le feuillage de l’arbre aquarelle

arbre aquarelle - partie exposée

Je commence à peindre dans du vert lumineux, pratiquement jaune, le haut de l’arbre, en y ajoutant suffisamment d’eau. L’arbre doit être assez humide pour permettre la fusion des couleurs suivantes.

continuer avec du vert moyen

Je continue jusqu’au milieu, puis je passe au vert moyen. Je rajoute des touches de vert moyen dans le vert lumineux et je continue vers le bas. Je ne touche pas à la partie du haut, qui reste très exposée au soleil.

je termine le feuillage avec le vert sombre

Enfin, je termine le feuillage avec du vert sombre, sur le bas et le milieu de l’arbre. Je peux rajouter des petites touches de vert sombre sur les côtés.

Attention à ne pas trop en faire, vous pourrez difficilement revenir en arrière. Les trois tonalités de vert doivent rester visibles.

Etape 3 – le tronc et l’ombre de l’arbre aquarelle

Faire ensuite le tronc de l'arbre

Ensuite, je réalise le tronc de l’arbre, avec du brun (ici Brun Van Dyck + sépia naturelle). Quelques branches s’échappent sur les côtés. Vous pouvez également assombrir le côté droit du tronc.

branches dans l'arbre aquarelle

Quelques branches se faufilent au milieu du feuillage…

Et enfin, je termine avec l’ombre de l’arbre, qui suit la direction de la lumière. Ici, je n’ai pris que de l’eau, et j’ai prolongé le tronc qui était encore humide.

Quelques conseils…

Maintenant que vous avez compris comment refléter la lumière sur un arbre et le rendre plus réaliste, vous pouvez tester différents types d’arbres.

Faites des arbres plus grand, moins feuillus, plus ou moins exposés au soleil, en été, en automne, au fil des saisons. Bref, variez les couleurs et les tailles !

D’ailleurs, lors de vos promenades dans la nature, vous verrez que vous serez plus attentifs à ces détails de couleurs et de luminosité sur les arbres 😉

Profitez-en pour prendre quelques clichés qui vous serviront d’inspiration.

Ne cherchez pas à reproduire tous les détails de l’arbre, jouez plutôt avec les tonalités de couleurs et les formes de pinceaux.

Pour aller plus loin : le livre de Terry Harrison

Pour aller plus loin dans la manière de peindre des arbres à l’aquarelle, je vous conseille le livre « Peindre les arbres » de Terry Harrison. Il est truffé d’astuces pour peindre les feuillages et les arbres aquarelle.

Terry Harrison explique en détails, et toujours de manière très simple, comment utiliser ses différents pinceaux pour avoir des feuillages très réalistes. De plus, il présente des pas à pas pour différents arbres, comme le cyprès, le chêne, l’olivier et bien d’autres.

Une de mes techniques préférées est celle d’utiliser une vieille carte de crédit pour faire un tronc. Je n’y aurais jamais pensé, et pourtant le résultat est bluffant !

livre arbre aquarelle

Pour récapituler

Il y a plusieurs manières de peindre des arbres à l’aquarelle. Quand ils sont au loin, on peut suggérer leur présence par la couleur et les formes qui apporteront un élément d’arrière plan. Quelques touches de pinceaux et des couleurs froides renforceront cet effet de lointain.

En revanche, si l’arbre est un élément central de notre peinture, alors on prendra plus de temps pour jouer avec la luminosité et les détails. On pourra ainsi varier les tons de verts et incorporer des couleurs plus chaudes.

Enfin, en premier plan, une branche d’arbre très sombre permet de rehausser une peinture et de lui apporter de la profondeur.

N’hésitez pas à me dire en commentaire quelle est votre technique préférée pour peindre un arbre à l’aquarelle, et quels types de pinceaux vous utilisez 😉

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! ;)

Vous pourriez également aimer...

10 commentaires

  1. Je suis super admirative de ton travail, c’est vraiment magnifique !
    Tellement doux et fin ! Je t’avoue que pour ma part je n’ai pas la patience pour peindre car je suis souvent déçue entre ce que j’ai en tête et la réalité mais j’aime beaucoup ce que tu fais.

    1. a dit :

      oh merci beaucoup ! Je pensais aussi ne pas avoir la patience, en tout cas c’était le cas quand je peignais à l’école avec la gouache. Mais avec l’aquarelle c’est tellement différent. Tu peux réussir de magnifiques œuvres, seulement en jouant avec l’eau et les pigments. En tout cas ton commentaire me touche bcp, au plaisir de te revoir par ici 🙂

  2. a dit :

    Pour peindre des feuillages on peut également utiliser un pinceau éventail très pratique.
    Super cet article !

    1. a dit :

      oh oui, j’aimerai bien essayer. Tu as des exemples ?

  3. a dit :

    C’es superbe cette technique … Je ne pas peindre pour un sou mais je transmets l’article à ma fille qui adore faire de l’aquarelle 🙏

    1. a dit :

      merci 🙂

  4. Superbe, ça parait simple tellement c’est bien expliqué…
    Je vais tenter mais le résultat sera bien loin…
    Bravo

    1. a dit :

      Il n’y a pas de raison de ne pas y arriver 😉 parfois il faut faire plusieurs essais avant de comprendre le geste

  5. Prisca a dit :

    Wow ! belle sensibilité artistique. Les conseils techniques sont très clairs. Merci Anna

    1. a dit :

      Merci Prisca, je suis ravie que cela te plaise 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo