paysage montagne aquarelle
Les paysages Tutos

[TUTO] Paysage de montagne à l’aquarelle

Cela vous dirait de peindre un paysage de montagne à l’aquarelle ?

C’est l’été, l’occasion de se ressourcer, de profiter des vacances et du beau temps, et de ressortir pinceaux et carnets ! Si comme beaucoup, vous voulez profiter de vos vacances pour commencer un carnet de voyage, il peut être utile de connaitre quelques techniques pour peindre un paysage à l’aquarelle.

Quand Katell du blog peinture-aquarelle-facile.com m’a proposé d’écrire un article pour son évènement « Activité(s) pour l’été », j’ai eu envie d’enfin oser peindre à l’extérieur. Croyez-le ou pas, je n’ai toujours pas franchi le cap… Mais ça viendra, ce n’est qu’une question d’organisation. D’ailleurs, si vous avez des astuces pour sortir enfin avec son matériel, et bien je suis preneuse !

(Si vous faites partie de ceux qui ont envie d’apprendre à dessiner, je vous recommande cet article très complet sur les bases du dessin.)

En attendant, pour vous entrainer à peindre vos carnets de voyage cet été, je vous laisse avec ce tuto d’un paysage de montagne à l’aquarelle.

sapins aquarelle

Paysage de montagne : le matériel

Pour peindre ce paysage de montagne à l’aquarelle, j’utilise du papier Arches grain fin 100% coton. En effet, il est plus facile de peindre un paysage sur du papier coton, qui gardera l’humidité plus longtemps et permettra de peindre sur humide plus facilement.

J’utilise deux pinceaux : un gros et un plus fin pour les sapins. Je vous mets les références ici, mais faites bien sûr avec les pinceaux que vous avez.

  • pinceau rond : Raphaël Kaerell synthetique – taille 10
  • pinceau plus fin : Princeton Aqua Elite – taille 6

Pour les couleurs j’utilise les suivantes, que je vous mets encore une fois pour référence. Rappelez-vous que vous pouvez obtenir quasiment toutes les couleurs avec les trois primaires.

  • le ciel : bleu royal – gris de Payne
  • l’arc-en-ciel : rouge vermillon français – gomme gutte – vert veronese – turquoise de Phtalo – violet rougeâtre permanent (j’ai utilisé ces couleurs car je les avais sur ma palette, mais rouge, jaune et bleu peuvent former un magnifique arc-en-ciel !)
  • la montagne : bleu indigo – rouge vermillon français
  • la colline et les sapins : vert olive – vert sapin – gris de Payne

Vous pouvez regarder la vidéo de ce paysage de montagne à l’aquarelle, ou suivre les explications juste en dessous 🙂

Vous pourrez aussi aimer :  [TUTO] Peindre une couronne de feuilles

Etape 1 – Analyser les éléments du paysage de montagne

Avant de peindre un paysage de montagne à l’aquarelle, il est très important de l’analyser rapidement. D’après une photo ou d’après le réel si vous peignez à l’extérieur.

Choisissez un cadre, identifiez les éléments que vous souhaitez représenter, et les différents plans du paysage.

Sur ce paysage de montagne, je souhaite mettre l’accent sur ce magnifique ciel bleu et son arc-en-ciel. Il s’agit d’une photo libre de droit, que j’ai prise du site Unsplash.

paysage de montagne

Le ciel prend les deux tiers du paysage, car c’est vraiment lui qui doit être mit en avant avec son arc-en-ciel.

Je distingue également trois plans : le ciel à l’arrière plan, puis la montagne, et enfin les sapins au premier plan.

Le but n’est pas de reproduire cette photo à l’identique, mais de s’en inspirer. Donc une fois que je l’ai bien regardée, je la mets de côté. Je pourrais bien sûr revenir dessus si besoin.

Etape 2 – Le ciel, élément fondamental de ce paysage de montagne

Le ciel est l’élément principal de ce paysage de montagne à l’aquarelle. Il prendra donc les deux tiers de ma feuille, et je vais y passer un peu de temps.

Le ciel

Je réalise un croquis rapide de la colline et de la montagne pour bien délimiter le ciel sur les deux tiers de ma feuille.

Avec un gros pinceau propre et de l’eau claire, je mouille toute la partie haute. Puis je peins le ciel en bleu royal, en laissant de l’espace au centre pour l’arc-en-ciel.

Les traits sont en diagonale, et permettent de créer un mouvement vers le centre.

L’arc-en-ciel

Au centre, je commence mon arc-en-ciel avec du rouge vermillon. Puisque la feuille est humide, les traits sont diffus et se fondent dans le ciel. Je repasse sur le trait rouge, en ayant essoré mon pinceau, pour estomper un peu la couleur.

Je continue avec les autres couleurs. Je ne vais pas représenter les 7 couleurs de l’arc-en-ciel, puisque les couleurs vont se fondre les unes dans les autres.

Vous pouvez d’ailleurs prendre uniquement du rouge, du jaune et du bleu, en les faisant toucher les unes aux autres, pour avoir entre elles, du orange, du vert et du mauve.

Les nuages

Je renforce le ciel en ajoutant du gris de Payne au bleu royal.

Puis je dégage quelques nuages avec un chiffon. Ces derniers sont aux extrémités de l’arc-en-ciel.

J’humidifie le bas des nuages, et je renforce leur ombre avec du gris de Payne vers le bas des nuages. Je termine en estompant de nouveau avec mon chiffon.

Etape 3 – La montagne au loin

Dans ce paysage de montagne à l’aquarelle, la montagne se situe au second plan. Elle ne doit donc pas être trop prononcée, et les couleurs doivent rester claires et bleutées (revoir les notions de perspective atmosphérique ?)

Vous pourrez aussi aimer :  [TUTO] Carte de vœux à l'aquarelle

Une fois que le ciel est sec (on peut s’aider d’un sèche-cheveux), je vais faire la montagne.

J’utilise donc du bleu indigo très dilué pour peindre entièrement la montagne. Puis, je lui ajoute des touches de mauve (bleu indigo + rouge vermillon), pour renforcer des zones d’ombres et de contraste.

Voilà, je vais m’arrêter là, car cette montagne reste un élément secondaire de ce paysage de montagne à l’aquarelle, et elle ne doit pas trop attirer l’œil.

Etape 4 – La colline et les sapins dans le paysage de montagne

Au premier plan de ce paysage de montagne à l’aquarelle, les sapins sont un élément important que je vais prendre le temps de travailler.

Je commence donc par peindre la colline avec du vert olive. Je ne la peins pas entièrement, et je laisse des espaces blancs.

Puis je rajoute des traits diffus en vert sapin pour ajouter du contraste. .

Tant que la colline est humide, je commence à peindre les sapins les plus éloignés.

Pour cela, j’utilise du vert sapin et une touche de gris de Payne. Je fais les sapins avec des traits nerveux et rapides, avec mon pinceau fin. Je n’hésite pas à les faire toucher, en rajouter dans la colline, et à varier les tailles.

Puis je termine en ajoutant des sapins plus grands sur le devant de la feuille.

Enfin, je complète avec des petits buissons éparpillés dans la colline dans des tons vert olive. J’utilise également la technique du sec sur sec pour des effets de texture.

paysage de montagne aquarelle

Paysage de montagne à l’aquarelle – quelques conseils

Pour peindre un paysage de montagne à l’aquarelle, prenez le temps de distinguer en amont les éléments que vous allez représenter. Et surtout, définissez plusieurs plans, qui apporteront du réalisme et de la profondeur à votre paysage.

Le matériel a également toute son importance. Si vous le choisissez de mauvaise qualité, trop fin ou en cellulose, le résultat risque de vous décevoir. Un papier en coton, permet de faire ressortir les couleurs et de travailler sur humide beaucoup plus longtemps.

Et enfin, ne passez pas trop de temps à peaufiner les détails. Vous risqueriez de vous y perdre. Vous pouvez éventuellement ajouter un élément plus détaillé au premier plan, mais c’est tout.

Travaillez plutôt sur les couleurs, pour avoir des mélanges réalistes et contrastés.

Alors, prêts pour un carnet de voyage ? 😉

paysage montagne aquarelle
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! ;)

Vous pourriez également aimer...

15 commentaires

  1. Quel beau tuto !
    Les ombres du premier plan dans les herbes, c’est aussi du vert olive, et ça doit suivre les sapins, c’est ça ?
    Mreci !

    1. a dit :

      Si tu parles des ombres sous les sapins, effectivement elle suivent le bas du sapin et l’humidité de la colline permet d’avoir un effet de flou. Il s’agit de vert sapin + gris de Payne.

  2. Merci pour cet artcile avec la vidéo et les images reprises dans l’artcile, ce pas à pas est parfait!

    1. a dit :

      Avec plaisir 🙂

  3. Quel superbe aquarelle ! Ma grand-mère m’écrivait des livres d’histoires lorsque j’étais enfant et les illustrait à l’aquarelle, cela me rappelle de très bons souvenirs 🙂 Des livres uniques que j’ai conservé malgré mes nombreux déménagements.

    1. a dit :

      Oh woaw quelle chance ! Peut-être que tu en illustreras aussi à ton tour 😉

  4. J’adore c’est très joli tu me donnes envie de sortir mes pinceaux pour essayer !! Dès que j’aurais un peu plus de temps cet été 😉

    1. a dit :

      Mais oui 🙂

  5. a dit :

    J’aimerais beaucoup prendre du temps pour moi cette année, tu me donnes vraiment envie de me mettre à l’aquarelle ! Magnifique !

    1. a dit :

      Merci beaucoup, c’est important de prendre du temps pour soi 🙂

  6. Merci pour cet excellent tuto… Je l’ai regardé en vidéo et ai fait mon paysage de montagne… Je le trouve très sympa… Merci…

    1. a dit :

      Oh j’adore, bravo à toi ! Si tu regardes bien, ta montagne passe devant la colline. Mais si c’est le but, ça marche aussi 😉

  7. houda a dit :

    Anna merci pour ce tuto détaillé, je vais tester les cours de base avant de prétendre à quoique ce soit 🙂

    1. a dit :

      Oui bien sûr, les paysages sont un tout petit peu plus difficile que les fleurs par exemple. Tu trouveras d’autres tutos plus faciles dans l’onglet « tutos » ou « les bases » pour comprendre les techniques utilisées.

  8. Merci pour ces conseils, ça a l’air tellement simple quand c’est bien expliqué comme ça ! Plus qu’à essayer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

wp-puzzle.com logo