Renata lahalle - dessin
Artistes Inspiration

Interview d’artiste : Renata Lahalle

J’ai découvert Renata Lahalle au détour d’une librairie, en flânant dans les rayons sans but précis, comme j’aime le faire parfois.

Quand j’ai vu son livre « Dessiner un carnet de voyage », je suis directement tombée sous le charme de ses dessins. Simples, épurés, presque enfantins, ils ont fait naître en moi une réelle envie de prendre mes crayons (oups mes stylos;)) et de me remettre à dessiner !

D’ailleurs, ce livre a aussi été une inspiration pour mon défi de peindre La Réunion en 30 aquarelles. Il y a de jolies pépites pour comprendre le cadrage, la perspective, tout ça, tout ça !

Et c’est précisément le but de Renata : transmettre sa passion du dessin et le rendre accessible à tous, au travers de ses ateliers de dessin.

Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir l’interviewer afin de connaitre tous ses secrets d’artiste. Je vous laisse découvrir son parcours artistique et ses meilleurs conseils pour tous ceux qui n’osent pas se lancer (ou se trouvent nul en dessin 😉 ).

Renata Lahalle - photo copyright Anne Bichsel
Renata Lahalle – photo copyright Anne Bichsel

Renata Lahalle : parcours d’une artiste dans l’âme

Bonjour Renata, pourrais-tu te présenter rapidement ?

Bonjour, je m’appelle Renata Lahalle, et j’ai un blog où je propose des ateliers gratuits de dessin chaque vendredi. Je suis aussi sur instagram : @renata.coach.dessin 

En octobre 2013, je me suis lancée un défi qui consistait à dessiner chaque jour, et depuis je continue. À la suite de cette expérience j’ai voulu la partager avec d’autres personnes et c’est pour cela que j’ai créé les Ateliers de Dessin Gratuits.

L’objectif est de motiver à dessiner sans s’arracher les cheveux. C’est-à-dire dessiner pour le plaisir sans chercher la perfection et à travers plein de techniques. Une recette qui marche très bien pour progresser. 

Quel est ton parcours artistique ?

J’ai toujours aimé dessiner. Après mon bac j’ai obtenu mon diplôme de Graphiste (graphic designer). J’ai travaillé dans des agences de pub mais une fois que l’informatique est arrivée, on ne dessinait plus que très rarement, dommage.

Alors c’est ainsi que depuis des années, je voulais me remettre à dessiner…

dessiner un carnet de voyage

J’ai vu que tu voyageais beaucoup, ce qui doit aussi être riche d’inspirations culturelles différentes.

Quels sont les artistes contemporains ou les endroits à l’étranger qui t’ont le plus inspiré, et pourquoi ?

Comme j’ai grandi en Colombie, il est possible que j’aie été influencée par les couleurs de leur culture. Je ne sais pas…

Les artistes contemporains que je « rencontre » sont sur Instagram, il y en a plein d’œuvres qui y sont publiées que j’aime. Nous sommes tous inspirés par un tas d’artistes : les peintres, les dessinateurs, les photographes, les sculpteurs, (ceux qui travaillent le bois, le dissous etc)

Que conseillerai-tu à ceux qui manquent d’inspiration ?

Cela dépend quel type d’inspiration, pour quoi faire. Quelques suggestions :

  • Noter ses idées
  • Plus on travaille notre créativité plus on le sera
  • Prendre une douche, l’eau fait couler les idées
  • Prendre 3 objets, les « mixer » et en créer un seul.

Où est l’inspiration ? Partout, devant à gauche à droite, tout est là pour être dessiné.

Renata Lahalle
Renata Lahalle - dessin

Renata Lahalle : sa pratique artistique

Quels sont les médias et supports que tu utilises ?

Stylo, aquarelle, crayons de couleur et un carnet de dessin. Pour plus d’infos sur le matériel, c’est par ici.

Vous pourrez aussi aimer :  Mirglis : un entretien avec Sarah Van Der Linden

J’aime expérimenter de nouvelles façons de faire ou travailler des techniques. Je pense que c’est la meilleure façon de progresser et de ne pas se fixer sur le souhait de réaliser un dessin parfait à tout prix.

Quelle est ton approche de l’aquarelle ?

L’aquarelle est un très bon outil pour expérimenter et s’amuser. J’applique ce qu’on appelle l’aquarelle « moderne ». C’est une mise en couleur rapide avec très peu de couches et sans surcharger.

Je ne me souviens pas forcément quand je l’ai découverte mais c’était très probablement lors d’une de mes expérimentations de nouveaux médias.

A quels moments l’utilise-tu et comment ?

C’est en fonction de l’envie du moment. Parfois je l’applique en mode de taches et puis je finalise le dessin avec des lignes réalisées au stylo. Et d’autres fois je l’applique en mise en couleur rapide sur un dessin réalisé au stylo.

dessiner pour le plaisir

Les conseils de Renata

« Pour moi, il n’existe pas de dessin raté »

Renata Lahalle

Quels conseils donnerais-tu à tous ceux qui pensent « être nul en dessin » et n’osent pas se lancer ?

La première chose que je leur dirais est « ce n’est qu’un dessin ». Ce n’est pas une commande du Louvre. Beaucoup de personnes veulent que leur dessin soit « parfait » du premier coup. Elles ont des attentes trop grandes, elles se mettent la pression pour rien. 

J’insiste sur le fait qu’il faut dessiner pour le plaisir et que le plus important est le moment présent, le moment pendant lequel nous dessinons.

Si le dessin nous plait tant mieux mais ce n’est pas le plus important. C’est impossible de réaliser tous les jours un « incroyable » dessin. Le dessin que nous réalisons aujourd’hui est une brique pour celui de demain… 

Il ne faut pas oublier que nous tous nous progressons jusqu’à la fin de notre vie. Dans n’importe quelle activité.

C’est un TEMPS POUR SOI alors profitons de ce moment sans nous mettre des limites ou des objectifs de « succès ».

Quel est selon toi, le matériel indispensable à avoir ?

1 Stylo, une petite boite avec maxi 8/10 aquarelles, 4/6 crayons de couleur, un carnet de dessin et bien sur un pinceau.

Léger et facile

Qu’est-ce qui fait qu’on réussi ou on rate un dessin ?

C’est quoi « réussir » déjà ? 🤣🤪

Alors, comment être plus spontané, trouver le juste milieu entre la technique et son propre style ?

La spontanéité vient avec l’expérience et surtout le lâcher prise : soyez moins dur avec vous-même. Dessiner pour le plaisir (désolée de me répéter) mais tout cela va ensemble. 

Imaginez-vous : je vais à une station de ski, je loue mes skis et je me lance sur la piste noire et ensuite je suis frustrée car je n’ai pas « réussi » ma descente.

Pourtant, je m’étais mis dans la tête que je pouvais être A. Pinturault ! J’avais vraiment cru… devenir Leonardo de Vinci du ski ! Ha ha ha.

Vous pourrez aussi aimer :  Jour 10 : Descente de rivière en canoë

Mes attentes étaient simplement trop grandes pour mon expérience (qui est zéro puisque je n’ai jamais fait de ski) …🤣🤣🤣

Renata Lahalle - dessin

Comment trouver son style en tant qu’artiste ?

Comment trouver son style ? Il y a différentes théories… certains disent qu’on l’a et d’autres qu’on le fabrique.

Déjà c’est quoi avoir son style ? A quoi cela sert d’avoir un style ?

J’ai remarqué que c’est un point qui revient souvent :« Je veux trouver mon style »

Peut-être qu’on peut le trouver sous la trousse de crayons ? Ou à la dernière page de notre carnet de dessin ?

Pour ma part je pense que nous avons tous un style et qu’il évoluera tout au long de nos vies tant qu’on essaie de réaliser de nouveaux types de dessin.

Si on ne tente jamais de nouvelles choses, notre style peut évoluer mais très lentement.

Regardez les grands maîtres, plusieurs d’entre eux ont souvent changé de style dans leur vie. Voici mon article sur le sujet.

Comment arrive-tu à dessiner à l’extérieur, à gérer le regard des autres ? Comment rester concentré alors qu’il y a mille choses, bruits et personnes autour de nous ?

Avant de commencer à dessiner je décide mon sujet et cadrage. Et si les passants veulent regarder ils peuvent mais c’est très rare qu’on me dérange. Peut-être parce qu’ils me voient concentrée. Mais dans la majorité des cas, les « gens » ne me regardent pas

J’ajouterai que le dessin permet aussi de faire de superbes rencontres, quelques personnes curieuses s’approchent et posent des questions (toujours avec bienveillance). Cela peut même être un avantage : les serveurs deviennent parfois adorables et généreux en me voyant dessiner leur établissement. hihi 

Ce qui est drôle c’est que même des années plus tard les serveurs s’en souviennent de vous… Sympa n’est ce pas?

Et pour conclure…

Des projets pour cette nouvelle année ?

Un nouveau cours pour l’été sous forme de voyage virtuel. J’en hâte de vous en dévoiler plus …

Une nouvelle résolution artistique ?

Continuer à travailler mes techniques de dessin, à expérimenter, à m’amuser.

Ton rêve le plus fou ?

Je ne sais pas s’il est si fou, mais je vais le faire … ha ha>> dessiner les fonds marins sous l’eau

voilàààà merci Anna

Renata Lahalle - dessin bateau

Un grand merci à toi Renata pour cet échange et ces magnifiques dessins ! J’ai été vraiment très touchée par ta spontanéité et ta franchise 🙂

Si vous souhaitez vous aussi vous mettre à dessiner sans vous prendre la tête, il est temps de faire un tour sur son blog ! Ses livres sont également une grande source d’inspiration.

D’ailleurs, je ne sais pas vous, mais moi quand je vois un artiste tracer des traits à la règle j’ai envie de fuir… Non pas que c’est un mauvais artiste, bien au contraire, chacun fait comme il veut.

Mais j’adore la spontanéité et les imperfections ! Elles ajoutent une touche de candeur et d’émotion à l’œuvre ! Alors forcément, quand j’ai vu les lignes biscornues de Renata, j’ai été séduite 😀

Dites-moi en commentaires ce que vous pensez de cette artiste, et si vous avez déjà tenté un carnet de voyage ?

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! ;)

Vous pourriez également aimer...

16 commentaires

  1. Très belle interview, merci! « …aujourd’hui est une brique pour demain… » ça donne envie de dessiner!

    1. a dit :

      Oui ses dessins sont tellement simples que ça donne envie de dessiner direct ! C’est une belle citation que tu as relevée 😉

  2. a dit :

    Je me demande bien comment faire pour dessiner sous l’eau maintenant… hmmm
    Merci pour cette belle découverte, c’était très intéressant, notamment l’évolution du style et le dessin dans la rue. C’est plaisant d’entendre quelqu’un dire qu’il ne faut pas se prendre la tête avec le style et que la meilleure manière d’en trouver un, si c’est vraiment un but, est simplement de continuer à dessiner et tester des choses. Je ne peux qu’approuver étant moi-même une touche à tout. C’est enrichissant ! 🙂
    Par expérience personnelle, les gens qui me suivent arrivent à reconnaître mon « style » même si je réalise des dessins foncièrement différents, alors bon, autant continuer à varier les plaisir x)

    1. a dit :

      Merci pour ton témoignage, je ne sais pas non plus si j’ai un style, mais je vois des couleurs et des façons de peindre qui reviennent toujours inconsciemment. Tu as raison, ça doit rester un plaisir avant tout 🙂

  3. Merci pour ton partage de ce magnifique interview. Je découvre une artiste bienveillante, ainsi que ton blog pleins de jolies réalisations 🙂

    1. a dit :

      Merci à toi !

  4. Hi hi hi ! ça me rappelle la photo !

    J’avais super peur du regard des autres, que les gens me posent problème lorsque je sors avec mon appareil photo, mais la plupart d’entre-eux ne me voyaient pas ou ne me prétez pas attention. Et c’est grâce à mon appareil photo que j’ai rencontré des personnes et surtout que je passais des heures et des heures dehors !!!

    En dessin, je ne suis pas douée du tout, mais au final, vous avez raison, c’est en forgeant que l’on devient forgeron. Pourquoi pas ressortir mes pinceaux et m’y remettre pour le plaisir !!!

    J’adore les illustrations ! Merci pour cette belle découverte !

    1. a dit :

      Ah le regard des autres, je n’ose pas encore moi… bouh !

  5. a dit :

    Je ne connaissais pas cette artiste mais effectivement ses dessins sont très beaux ! très intéressante cette interview !:).

    1. a dit :

      Yes ! 🙂

  6. a dit :

    Ton site et cette interview sont une très belle découverte ! Merci 🙂

    1. a dit :

      Merci à toi, au plaisir de te revoir par ici 🙂

  7. Voilà qui donne envie de dessiner.
    Bel interview. Bravo

    1. a dit :

      🙂

  8. Merci pour cette interview, très déculpabilisante sur le phénomène « je suis nulle » !
    Tout est dans le plaisir, la solution est pourtant simple !
    Encore merci !

    1. a dit :

      Exactement ! Je crois qu’on est tous passés par cette phase de dévalorisation, alors que franchement, on n’est pas à l’école ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo