paysage riviere aquarelle
Inspiration Mes carnets

Jour 13 : Rivière Langevin à l’aquarelle

Jour 13 du défi, on est dimanche, c’est le jour du traditionnel pique-nique en famille. Prenez vos marmites (ou sandwich), on va dans le Sud sauvage, près de la rivière Langevin. Pour peindre cette rivière à l’aquarelle, il faudra utiliser quelques notions de perspective, d’ombre et de lumière.

Le tracé et quelques notions de perspective

Rassurez-vous, je n’entre pas dans les détails de la perspective ni dans un tracé compliqué. Il faut juste se rappeler que plus c’est loin et plus c’est petit. Donc je commence par un petit trait pour délimiter la ligne d’horizon.

Ensuite, je dessine les bords de la falaise par des traits discontinus. Au fond, les bords rejoignent presque la ligne d’horizon, et plus on se rapproche, plus les bords s’écartent. Je dessine également quelques détails de falaises, et des galets dans la rivière.

Si vous avez des difficultés avec le tracé et que vous ne comprenez rien à la perspective, je vous explique tout ça très simplement dans cet article.

La falaise et les galets de la rivière aquarelle

Une fois le tracé effectué, je commence à peindre la falaise. Pour cela, j’applique une première couche, très claire et diluée, en gris (brun + indigo). Tant que c’est encore mouillé, je rajoute des touches plus foncées sur le bas, ainsi que des traits sur les falaises les plus proches pour faire quelques premiers détails.

Je vous avoue que j’ai encore du mal à représenter les galets. Le fait de rajouter des touches et des traits sur humide permet déjà d’avoir quelques effets de texture intéressants. J’essaie également de jouer sur les couleurs, en variant légèrement entre les tons de gris et de brun. Cela permet d’avoir un ensemble assez irrégulier et donc plus réaliste.

la falaise qui contourne la rivière aquarelle

La rivière à l’aquarelle

Je peins ensuite la rivière à l’aquarelle dans du bleu turquoise et avec un pinceau très humide. Je commence par le fond en laissant quelques blancs pour laisser passer la lumière. Puis je continue en diluant avec de l’eau pour faire un dégradé.

Vous pourrez aussi aimer :  Comment choisir les couleurs de sa composition

Je renforce les zones d’ombres, près des bordures et surtout dans les recoins. Pour cela je rajoute un peu de sépia à mon bleu turquoise.

Je contourne les galets et je fais quelques reflets sur l’eau avec mon pinceau. Le pinceau lavé permet en effet de retirer un peu de peinture par ci par là.

je peins ensuite la rivière aquarelle en contournant les rochers

Les derniers détails de la rivière aquarelle

Et enfin je rajoute les arbustes sur le haut de la falaise, en changeant un peu les tons de verts : un peu plus foncés au fond et plus jaunes sur le devant. Je rajoute également quelques petits buissons sur les rochers.

Je renforce un peu plus les ombres sur les recoins des rochers, ainsi que sur le bas. Et également sur les bords de la rivière aquarelle pour renforcer l’ombre.

rivière aquarelle - rivière Langevin

Qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à partager votre réalisation en commentaire. Ce sera un excellent moyen de progresser ensemble !

Si vous me rejoignez maintenant, je vous explique ici mon défi de peindre La Réunion en 30 aquarelles.

A demain pour une nouvelle aquarelle !

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! ;)

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. BERTON a dit :

    J’adore votre technique merci
    Alain

    1. a dit :

      Avec plaisir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo