colibri aquarelle
Débuter l'aquarelle

[TUTO] Un colibri aquarelle

Ce colibri à l’aquarelle est un hommage.

Hommage à ceux qui agissent, qui travaillent dans l’ombre, qui avancent malgré tout.

Hommage à Pierre Rabhi, grand philosophe et penseur français, à l’origine de nombreux mouvements écologistes.

Hommage à une histoire, parmi les plus belles et les plus inspirantes que je connaisse.

La légende du colibri.

La connaissez-vous ?

Un jour, un incendie ravagea une forêt entière. Tous les animaux couraient et s’enfuyaient dans tous les sens. Seul le colibri faisait des aller retours, ramenant à chaque fois une goutte d’eau dans son bec pour arroser le feu.

Insensé ? Inutile ? Etrange ?

« Je fais ma part » dira le colibri.

Si cette légende vous inspire, je vous invite à peindre ensemble ce colibri à l’aquarelle. Il vous servira de motivation et d’inspiration pour toutes les fois où vous aurez l’impression de ne pas y arriver.

Je l’ai volontairement simplifié, avec des lignes aériennes, des couleurs qui se fondent, pour entrer dans cette légende du colibri en toute légèreté et simplicité.

Je fais ma part

Colibri

Le matériel

  • Papier aquarelle en cellulose ou coton
  • Peinture aquarelle
  • 1 pinceau moyen et 1 pinceau fin
  • de l’eau

Le dessin du colibri

Pour faire le dessin du colibri, pensez à bien le centrer au milieu de la feuille.

Posez votre poignet sur votre feuille afin de réaliser un mouvement souple et rotatif, comme un demi-cercle. Celui-ci correspond au corps du colibri.

Le corps du colibri doit être assez petit et bien centré, afin de laisser la place aux ailes et au bec.

Réalisez des lignes légères et courbées pour les ailes et le bec. Terminez par quelques détails légers, sur les ailes et l’œil.

colibri aquarelle

Peindre le colibri aquarelle

Colibri aquarelle : la technique de l’humide

Le colibri, contrairement à la plupart des autres oiseaux, a un plumage très coloré, ce qui le rend si agréable à peindre. Aussi, faites-vous plaisir au niveau des couleurs ! Vous pouvez vous inspirer de photos sur Internet : rose, vert, bleu turquoise, jaune, le plumage du colibri peut même s’inspirer des couleurs arc-en-ciel !

Pour peindre ce colibri à l’aquarelle, je vais utiliser la technique du mouillé sur mouillé et laisser des parties sans couleurs, afin de le garder léger.

Commencez par mouiller le corps du colibri avec de l’eau claire, en contournant le bec et l’œil. En effet, la feuille doit être suffisamment humide, mais sans que cela ne devienne une « flaque ».

Ensuite, on va ajouter plusieurs couleurs, en commençant par les plus claires. Je commence par poser du jaune, par petites touches, sur plusieurs endroits. L’humidité du papier va permettre aux pigments de se diffuser et de créer de jolis effets.

Puis, progressivement et par petites touches, je rajoute du vert, du bleu turquoise, puis du rouge. Je part vraiment des couleurs les plus claires au plus foncées, pour faire ressortir les couleurs claires. En effet, si on commence dès le départ par poser des couleurs trop foncée, les couleurs claires ne ressortiront pas.

Il s’agit de poser des touches de couleurs un peu partout, sans trop réfléchir. Par endroits, les couleurs vont se mélanger et créer de nouvelles nuances, de mauve ou d’orange et de jolis fondus.

Si votre papier sèche trop vite, surtout si vous utilisez du papier en cellulose, pensez à rajouter un peu d’eau claire sur la feuille.

Colibri aquarelle : les ailes et le bec

Une fois les couleurs posées, vous pouvez lisser les bords et les contours de l’œil avec un pinceau fin.

Puis, prolongez les traits du corps pour faire les ailes. Pensez à bien poser votre poignet sur la feuille pour avoir des traits légers et fins. Vous pouvez aussi tourner la feuille pour être plus à l’aise et faire des traits réguliers.

Afin d’avoir plus de légèreté, ne dessinez pas tous les traits, mais gardez quelques traits discontinus.

Enfin, une fois que la peinture est sèche, je vais peindre le bec dans des teintes de bleu turquoise + brun. Je ne peins pas entièrement le bec, mais je laisse un espace négatif vers le haut.

Je profite de la peinture sur le pinceau pour peindre également l’œil avec la même teinte, en laissant un petit rond blanc à l’intérieur de l’œil.

Pour finir, je rajoute quelques détails sur les ailes.

Voici votre colibri aquarelle prêt à s’envoler !

Vous pouvez également suivre ce tuto en vidéo.

Et vous, que vous inspire ce colibri aquarelle ?

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! ;)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo