mer et ecume aquarelle
Inspiration Mes carnets

Jour 8 : La mer et l’écume au Cap Méchant

Jour 8 du défi peindre La Réunion en 30 jours. L’océan, la houle, l’écume, l’eau : ce sont des incontournables quand on vit sur une île. Alors je veux aujourd’hui comprendre comment refléter ces élans de la mer et de l’écume à l’aquarelle.

Connaissez-vous le Cap Méchant ? Situé à Saint Philippe dans le Sud Sauvage, il offre des panoramas incroyables. Pour vous imprégner de cette ambiance, vous pouvez voir les photos qui m’ont inspirée par ici.

Ces petits moments aquarelle quotidiens sont devenus une réelle bouffée d’oxygène. Pour ma part, j’ai l’impression d’avoir déjà appris pas mal de choses jusqu’à présent. Il y a quelques jours, peindre la houle m’aurait paru trop compliqué. Et pourtant aujourd’hui je me lance !

Pour peindre la mer et l’écume, j’ai envie d’essayer la même technique que pour les nuages : tamponner avec un chiffon. Et pour qu’elle se voit bien, il faut que le fond soit bien foncé.

Allez c’est parti !

Comment peindre la mer et l’écume ?

Je commence par l’océan. Après un rapide tracé au crayon, j’humidifie tout l’océan. Et je viens mettre des coups de pinceaux bleu indigo, bien prononcés sur le fond, vers la ligne d’horizon. Pendant que c’est encore humide, je viens renforcer la couleur au fond et sur la gauche. Puis, je lave mon pinceau et j’étire la couleur vers l’intérieur de la falaise, pour que ce soit vraiment très clair.

Je commence ensuite à peindre la falaise (mélange de brun et touche d’indigo). Et je tamponne rapidement avec mon chiffon pour un premier effet d’écume, sur le côté droit de la falaise ainsi que sur la mer.

Première couche d'aquarelle pour la mer et la falaise, et on tamponne pour un effet écume
Première couche de peinture pour la mer et la falaise

Je rajoute également la falaise sur le devant et quelques rochers dans l’eau, que je tamponne légèrement pour avoir l’effet de l’écume.

tamponner au niveau de la mer pour créer l'écume

L’écume sur la falaise

Afin de renforcer l’écume, je contourne avec un brun plus foncé sur la falaise. Je varie les tons par endroits, en rajoutant plus d’indigo ou un peu de sépia. Et je tamponne rapidement pour dégager l’écume. Attention, si vous utilisez du papier en cellulose comme moi, il faut être assez rapide. Il faut que le pinceau soit suffisamment mouillé (mais pas trop) et pigmenté pour créer un beau contraste lorsqu’on tamponne avec le chiffon.

Vous pourrez aussi aimer :  Jour 21 : cases créoles à Hell Bourg

J’étire un peu avec mon pinceau lavé, vers le bas de la falaise, afin de créer son reflet sur l’eau. Et je rajoute les détails des rochers sur le devant.

Je rajoute également des reflets sur l’eau. Plus c’est proche de moi, et plus les traits sont grands et pigmentés. Et plus c’est éloigné, moins les reflets se voient. Il sont donc plus petits au fond. Je rajoute également quelques traits bleus et brun sur l’écume que je tamponne légèrement.

peindre la mer et l'écume à l'aquarelle

Qu’en pensez-vous ?

Je trouve cela très agréable d’utiliser différentes techniques pour créer des textures. L’effet de la mer et de l’écume qui bat contre la falaise, ce n’est pas si compliqué finalement. Il faut peut être essayer plusieurs fois, mais une fois que vous aurez maitrisé cette technique, vous pourrez l’utiliser de différentes manières.

N’hésitez pas à partager votre réalisation en commentaire. Ce sera un excellent moyen de progresser ensemble !

Si vous me rejoignez maintenant, je vous explique ici mon défi de peindre La Réunion en 30 aquarelles.

A demain pour une nouvelle aquarelle !

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! ;)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

wp-puzzle.com logo