descente de riviere en canoe
Inspiration Mes carnets

Jour 10 : Descente de rivière en canoë

On ne surnomme pas La Réunion « île intense » pour rien. Si vous aimez les sensations fortes, il faut absolument tester le rafting et la descente de rivière en canoë (enfin aski parait, moi j’ai jamais osé :D) Allez, on augmente le niveau de challenge, sinon je vais m’encrouter… Ici, je vais travailler l’ombre et la lumière, les roches et le mouvement de l’eau. C’est parti !

Evidemment je n’ai pas de magnifique photo souvenir de ce moment que je n’ai pas (encore !) vécu. Donc je vais m’inspirer par ici, et j’avoue que ça donne bien envie d’essayer !

On commence par le croquis

Cette fois-ci, j’anticipe et je commence par étudier la photo. La lumière semble venir du fond, alors que l’intérieur des roches est beaucoup plus sombre,

J’observe également le mouvement de l’eau : très horizontal au fond, et puis il y a ce mouvement de descente au niveau du canoë. Les roches elles semblent plutôt être dans un mouvement vertical.

Je trace ensuite le croquis, les roches, les canoës, mais je dois m’y reprendre à plusieurs fois pour ces derniers… Allez pas trop de détails, juste les bonnes proportions. Pas facile quand même.

Les roches et le mouvement de l’eau

Je commence par une première couche de peinture pour les roches, dans un mélange indigo + brun. Je mets également quelques traits pour la rivière, dans un indigo légèrement brunté (euh je ne sais pas si ça se dit, avec une touche de brun quoi, mais très léger juste pour casser le bleu).

Il ne faut pas oublier de laisser des blancs vers le milieu de la rivière, pour le passage de la lumière. Et le pinceau va dans le sens du mouvement : horizontal pour l’eau, vertical pour les roches.

première couche de peinture pour la descente de rivière

Avec mon pinceau bien mouillé, je fais les premières touche de la descente de rivière vers le bas, ainsi que l’écume (que je tamponne avec un chiffon, vous savez maintenant).

Je fonce un peu plus l’eau qui est à l’intérieur des rochers, pour avoir cet effet d’ombre. De même, je renforce un peu plus le bas des roches.

foncer l'intérieur des roches pour l'effet d'ombre

La descente de rivière, un jeu d’ombres et de lumière

Et enfin, je peins les canoë, par des petites touches, surtout pas de détails ! Je ne sais pas faire les détails, et je trouve que c’est le meilleur moyen de tout gâcher si on s’y prend mal… Evidemment sauf si vous êtes très à l’aise en dessin, ou alors très très patient. Mais moi je ne veux pas y passer trop de temps.

Vous pourrez aussi aimer :  10 astuces pour booster sa créativité

Je rajoute également des reflets sur l’eau, plus foncé, plus turquoise, et je rajoute ce mouvement de l’eau tout autour du canoë. Enfin, quelques touches avec un pinceau presque sec, pour avoir un effet de texture, au niveau de la descente de rivière.

détails pour la descente de rivière

Qu’en pensez-vous ? Pour l’instant, je n’ai pas encore trouvé de bonne technique pour peindre les roches. Je trouve que c’est un peu basique, mais le rendu est plutôt pas mal non ?

N’hésitez pas à partager votre réalisation en commentaire. Ce sera un excellent moyen de progresser ensemble !

Si vous me rejoignez maintenant, je vous explique ici mon défi de peindre La Réunion en 30 aquarelles.

A demain pour une nouvelle aquarelle !

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! ;)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

wp-puzzle.com logo